Passion Painthorse

Bienvenue aux amoureux des chevaux de race painthorse!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'endurance (discipline)

Aller en bas 
AuteurMessage
Miss Full Moon Rebel

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 23
Localisation : Québec, Sherrington

MessageSujet: L'endurance (discipline)   Jeu 11 Fév - 21:17

L'endurance est une course de fond pratiquée à cheval et en pleine nature, dans laquelle le but est de parcourir une longue distance : de 20 km à 160 km en une journée, ou 2 x 100 km sur deux jours. Cette course chronométrée doit être réalisée le plus rapidement possible tout en conservant une monture en parfait état de santé. Des contrôles vétérinaires obligatoires sont effectués de façon régulière tout au long du parcours. Ils garantissent la bonne santé du cheval car en cas de doute (épuisement, boiterie, déshydratation…) celui-ci est disqualifié. Tout au long de l'épreuve, l'effort de l'animal doit donc être maîtrisé.

L’endurance équestre est l’une des six disciplines équestres mondiales agréées par la fédération équestre internationale[2] et est donc présente aux Jeux équestres mondiaux. Il existe plusieurs types d'épreuves d'endurance qui sont différenciés par le nombre de kilomètres parcourus. La pratique de la discipline est abordable par tout cavalier et tous types de chevaux, mais pour concourir en endurance à partir d'un certain niveau, il est préférable de choisir une monture au type adaptée à la discipline, comme le pur-sang arabe, et de s'équiper d'un matériel spécifique. L'endurance fait aussi l'objet de compétitions officielles internationales dont les épreuves se courent sur les distances maximales.


Une épreuve d'endurance comporte plusieurs étapes dont voici la description :

Accueil
À l'arrivée sur le site de la course, le cavalier doit se présenter et récupérer son dossard, la carte du parcours, la carte et le « road book » pour l'équipe suiveuse, ainsi que la carte vétérinaire de son cheval[8]. Il en profite pour repérer l'aire de contrôle vétérinaire, les points d'eau et les lignes de départ et d'arrivée[8]. Il se renseigne sur le balisage utilisé, les difficultés particulières qu'il peut rencontrer sur la piste et s'informe du nombre exact de kilomètres à parcourir[8]. En effet, le parcours à réaliser possède une tolérance quant au nombre exact de kilomètres, cette marge s'étalant entre 2 et 15 km en fonction du type d'épreuve[9]. La connaissance de la distance à parcourir est particulièrement importante pour le cavalier puisqu'elle lui permet de calculer la vitesse moyenne qu'il doit maintenir sur la piste et ainsi de déterminer sa fourchette horaire[10].


Vétérinaire mesurant le rythme cardiaque d'un cheval lors du contrôle.Premier contrôle vétérinaire
Avant de prendre le départ, le concurrent se présente au contrôle vétérinaire pour s'assurer que sa monture est apte à prendre part à la course[9]. Il présente les papiers de son cheval au contrôle et sa carte de suivi vétérinaire[10]. Le vétérinaire fait passer des tests d'usage à l'animal à savoir mesurer sa fréquence cardiaque, vérifier ses allures, son niveau d'hydratation et la présence éventuelle de blessures[8]. Le cavalier ne doit pas hésiter à prévenir le vétérinaire de la présence d'anciennes cicatrices ou blessures[8].

Départ
Après des exercices d'assouplissement et de détente très souvent au pas[8], le couple cavalier-cheval se présente au responsable sur la ligne de départ, et celui-ci inscrit sur sa carte son heure de départ[8]. Sur les parcours à vitesses imposées, les départs se font en décalé[9]. Le cavalier peut donc choisir de partir seul ou en groupe[9]. Sur les parcours à vitesse libre, en revanche, les départs se font groupés[9]. Une fois le chronomètre lancé, la course peut démarrer.


Cheval rafraîchi pendant sa course par son équipe suiveuse.Première boucle
La première boucle s'effectue en suivant le balisage du parcours[8]. Le cavalier cherche à régler sa vitesse tout en ménageant son cheval[10]. La principale difficulté de cette première boucle est la gestion de la fougue de l'animal, qui, ravi de pouvoir courir, risque de se fatiguer inutilement en début de course, ce qui peut lui faire manquer de fond pour la finir[8]. Tous les 5 km environ, le cavalier retrouve son équipe suiveuse, qui est en charge de rafraichir cheval et cavalier tout au long de la course[8].

Halte intermédiaire
Sur une épreuve à vitesse imposée, le franchissement de la ligne d'arrivée de l'étape déclenche l'arrêt du chronomètre[8]. Le cavalier a alors une heure avant son second départ[8]. Au bout de 30 minutes d'arrêt, il doit se représenter au contrôle vétérinaire pour vérifier l'état de son cheval avant d'attaquer une nouvelle boucle[10]. Les 30 premières minutes sont donc consacrées aux soins du cheval et à sa récupération en vue du contrôle. Une fois le contrôle passé, le cavalier peut se reposer pendant les 30 minutes restantes et se préparer pour la seconde boucle.

Sur une épreuve à vitesse libre, le chronomètre continue de tourner après le franchissement de la ligne d’arrivée de l’étape[9]. Il ne s'arrête que lors de l'entrée du cavalier et du cheval dans l’aire de contrôle vétérinaire. On appelle « temps neutralisé » le temps passé par le cavalier et sa monture dans l’aire de contrôle. Le délai maximum pour passer au contrôle vétérinaire est de 20 minutes[9], et un réexamen est obligatoire 10 minutes avant de repartir sur la dernière boucle[9].


Cavaliers sur une boucle approchant d'une route à traverser.Boucles suivantes
Les boucles suivantes se déroulent de la même façon que la première boucle. En fonction de la distance à parcourir, celles-ci peuvent être différentes de la première ou alors identiques[8].

Arrivée
À la fin de la course, le responsable du chronomètre inscrit l'heure d'arrivée[8]. Le cavalier a 30 minutes pour présenter son cheval au contrôle vétérinaire[9] qui se déroule de la même façon que les contrôles précédents.

Après l'épreuve
Si le cheval réussit sa course dans le temps imparti et en ayant passé tous les contrôles vétérinaires avec succès, il est qualifié sur la distance et peut prétendre s'engager sur une épreuve de difficulté supérieure[9]. On assure à l'animal un temps de repos relatif d'une semaine par tranche de 20 km parcouru[8].

Il existe deux catégories d’épreuves se décomposant en plusieurs types liés à la distance à parcourir : les épreuves à vitesse limitée et les épreuve à vitesse libre.

Épreuves à vitesse limitée
Les départementales 20 : 20 km en une étape où la vitesse est limitée de 10 à 12 km/h ou 12 à 15 km/h[9].
Les départementales 30 : 30 km en une étape où la vitesse est limitée de 10 à 12 km/h ou 12 à 15 km/h[9].
Les régionales 40 : 40 km en deux étapes où la vitesse est limitée de 12 à 15 km/h[9].
Les régionales 60 : 60 km en deux étapes où la vitesse est limitée de 12 à 15 km/h[9].
Les épreuves de 20 km se déclinent sous différentes formes en fonction du type de circuit. Les concours Club et Jeunes Chevaux se courent entre 10 et 12 km/h, alors que sur les circuits amateurs et professionnels, il est demandé une vitesse de 12 à 15 km/h, vitesse valable aussi sur le circuit Club pour qualifier sur 40 km. Il existe aussi des épreuves de 20 km en deux étapes ou des épreuves de 10 km pour les poneys[9].

Au niveau du système de notation, le classement est établi à la fois en fonction de la vitesse et en fonction de la fréquence cardiaque finale[11]. Le gagnant n'est donc pas le plus rapide, mais celui qui a su aller le plus rapidement possible, sans dépasser la vitesse imposée, tout en ayant la monture la plus « fraîche » possible[11]. Chaque concurrent voit ainsi sa performance calculée selon la formule suivante :



Le gagnant est celui qui obtient le résultat le plus élevé[9].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'endurance (discipline)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Accessoires ] Collection CLIP par DISCIPLINE x NENDO
» Haie...........un peu de discipline que diable !!!
» [Expo] Ron Arad au Centre Pompidou
» L'entraînement sportif dans une optique survie
» La philosophie:une discipline victime du système éducatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Painthorse :: Discipline :: Endurance-
Sauter vers: